Accueil

cropped-dsc099541.jpg

L’Orchestre Mozart de Toulouse Midi-Pyrénées (OMT) est constitué d’instrumentistes talentueux issus des Conservatoires de Paris, Lyon et Toulouse, et de musiciens-cadres de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, soit 30 musiciens en formation complète.

Créé sur une idée de Claude Roubichou, c’est un orchestre « de type Mozart » et à « géométrie variable », unique dans le paysage musical régional pourtant très riche et basé sur 3 types de formations: 12, 20,ou 30 musiciens.

Orchestre de référence des chœurs de la Région, il a aussi pour vocation de promouvoir de jeunes talents.

L’Orchestre Mozart Toulouse Midi-Pyrénées s’est déjà fait remarquer aux Flâneries Musicales de Reims, à Colmar pour « Colmar fête le printemps », à Gramat pour « les Musicales du Causse », à Port-Vendres dans le cadre des « Nuits Musicales du Dôme ». De nombreux festivals l’ont déjà accueilli: Festival des Monts de la Madeleine, Festival 31 Notes d’été, Festival de Villevieille. Il participe régulièrement au « Festival Musique en mer ».

2015 voit sa participation au Festival de la Vézère et au Festival de la Chaise Dieu.

Parmi les solistes que l’Orchestre a accompagné, on peut citer Tasso Adamopoulos, Nicolas André, Delphine Benhamou, Thierry Caens, Jean Dekyndt, Bruno Delepelaire, Christian-Pierre La Marca, Geneviève Laurenceau, Philippe Mouratoglou, Déborah Nemtanu, Le Quatuor EPSILON, Etienne Peclard, Lucienne Renaudin-Vary, Stéphane Rougier, Bernard Soustrot, Guy Touvron, ainsi que les jeunes talents issus de Toulouse : Marie et Guillaume Chilemme, Nathanaël Gouin, Julien Martineau.

Claude Roubichou, directeur musical et chef d’orchestre

10205210717725903

Soliste de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, Prix du concours International de Rome, Claude Roubichou a mené parallèlement à son activité principale de flûtiste, des études complètes de direction d’orchestre sanctionnée par des diplômes des Conservatoires de Toulouse et de Paris.

Il reçoit régulièrement les conseils et les encouragements de nombreux chefs d’orchestre de renom invités par l’Orchestre National du Capitole de Toulouse.
En 2010, il a fait ses « débuts » à la tête de l’Orchestre National du Capitole en dirigeant une série de représentations de conte musical « Le Petit Tailleur » au Théâtre des Mazades.
En 2011, il a été associé à Tugan Sokhiev pour la préparation des élèves du Conservatoire de Toulouse à la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak et « le Carnaval des Animaux » de Camille Saint Saëns, dans la série des concerts du dimanche à Toulouse et en région Midi-Pyrénées.

Il a dirigé plusieurs spectacles lyriques, Orphée aux Enfers D’Offenbach et Maetro Furioso (création). Il dirige par ailleurs régulièrement diverses formations orchestrales.